Quand on souhaite devenir freelance, il y a plusieurs questions à se poser. Et l’une des questions principales concerne le statut. En effet, un freelance a le choix entre plusieurs options que sont la création d’une société, la création d’une auto-entreprise ou encore le portage salarial. Ici, nous allons voir les différences entre la création d’une société et le portage salarial. Si on veut se lancer en tant que freelance sans aucune connaissance, il peut être difficile de faire le bon choix. Par conséquent, laissez-vous guider par nos conseils et appuyez-vous sur IZOS.

Qu’est-ce que le portage salarial ?

La création d’une société est plutôt simple à comprendre, mais le concept du portage salarial reste flou pour la plupart. Pourtant il n’y a rien de plus accessible. Ainsi, concrètement, le portage salarial consiste à proposer ses services, comme n’importe quel freelance, sans avoir à créer de société ou d’auto-entreprise. Comment cela est-il possible ? Tout simplement parce que le freelance fait appel à une société de portage qui se rémunère sous forme de commissions directement prélevées sur les prestations effectuées par le freelance. Votre client règle alors les factures émises par la société intermédiaire qui vous reverse alors le salaire maximal après prélèvement des frais de gestion. C’est un accord tripartite qui vous permet alors de bénéficier du statut de salarié tout étant libre d’entreprendre.

Faut-il choisir le portage salarial ou la création d’une société ?

Chacune des deux formules présentent des avantages et inconvénients dépendant de votre situation personnelle et de vos projets à court terme. C’est en considérant vos propres paramètres que vous pourrez alors vous orienter naturellement vers la formule la plus adéquate. Mais alors, quelles sont ces différences ?

Pour faire simple et synthétique :

  1.       Le portage salarial
  • On ne gère pas sa comptabilité et on ne se préoccupe pas des tâches administratives
  • On dépend d’une société de portage qui prélève entre 5 et 15 % de commissions
  • On paie autant de charges sociales qu’un salarié classique
  • On peut prétendre à des obtentions de prêt au même titre qu’un salarié normal (Fiches de paie à l’appui)
  1.       La création d’une société
  • On facture directement notre client
  • On gère seul la balance « Trésorerie professionnelle » VS « Trésorerie personnelle »
  • On s’appuie sur un cabinet d’expertise comptable pour en assurer la gestion
  • On est en capacité d’optimiser notre fiscalité et notre rémunération suivant les différentes formes juridiques
  • On doit patienter à minima 2 années avec des bilans positifs avant de prétendre à des prêts personnels conséquents (Prêt immobilier ou autre)

Comme vous pouvez le constater, les différences entre le portage salarial et la création d’une société sont assez minimes. Choisissez donc le statut qui vous convient le mieux en fonction de vos besoins et de vos aptitudes administratives, entre autres.

Choisir entre le portable salarial et la création d’une société ne dépend que de vous. Chacun a ses avantages et ses défauts. Quoi qu’il en soit, si vous avez décidé de franchir le cap et de quitter votre emploi salarié pour devenir freelance, sachez que vous avez la possibilité d’être guidé et accompagné par IZOS. Ainsi, votre transition sera grandement facilitée. Les bénéfices apportés par l’entreprenariat sont relativement nombreux. Alors si vous ne voulez plus travailler pour un patron et gagner un salaire fixe qui ne varie pas, devenez freelance et bénéficiez d’une grande liberté et surtout, de revenus beaucoup plus élevés.

Je souhaite devenir Freelance

Auteur : IZOS

Tous les articles