Quitter le confort du salariat pour se lancer dans l’entreprenariat peut être un pari risqué pour une personne qui n’y est pas préparée. Pourtant, financièrement, travailler en tant que freelance est beaucoup plus avantageux. Seulement, se lancer dans l’entrepreneuriat sans aucune connaissance peut être difficile. Dans ce cas, comment faire ? Est-il possible de se faire aider ? Et surtout, combien peut-on gagner en tant que freelance quand on travaille dans des secteurs tels que l’IT ou le digital ? Voici quelques éléments de réponse en attendant de vous appuyer sur IZOS.

Pourquoi quitter le salariat pour devenir freelance ?

Tous les freelances à qui vous poserez la question de savoir quelles sont les raisons qui les ont poussés à devenir freelances, la réponse sera la même pour tous : pour avoir plus de liberté et pour l’aspect pécunier. Être salarié, peut être assez frustrant au bout de quelques années. Avoir des responsabilités, un patron, des contraintes… Tout ceci nuit à la liberté et à la créativité. Certains se sentent trop à l’étroit dans leur emploi salarié, d’autres ne supportent plus d’être sous les ordres de quelqu’un. En devenant freelance, vous bénéficiez de plus de liberté. Vous êtes plus flexible, plus autonome. Mais surtout, on peut se le dire, vous bénéficiez d’une situation financière plus confortable !

Si, la plupart des freelances réussissent dans leur nouvelle vie professionnelle, c’est parce qu’ils ont déjà acquis de l’expérience dans le métier grâce à un ancien emploi salarié.

Combien gagne environ un freelance travaillant dans l’IT ou le digital ?

Voici, certainement, le sujet le plus intéressant pour les personnes qui veulent quitter un poste salarié pour créer leur propre entreprise. Vous n’êtes pas sans savoir qu’un entrepreneur a des frais à payer et que ses revenus sont assez variables. Le plus dur, au début, est de se constituer une base de clients réguliers.

Ainsi, en se basant sur TJM (Taux Journalier Moyen) de 600€ HT et en travaillant 18 jours par mois, ce qui représente, environ 1 mois de vacances par an, nous allons vous montrer, avec quelques calculs, combien vous allez pouvoir gagner en tant que freelance. Il est toutefois important de noter que ce ne sont que des simulations basées sur des hypothèses personnalisables. Nous donnons uniquement des ordres de grandeur.

Selon votre activité, vous avez sûrement des frais à payer chaque mois. Ainsi, nous allons partir sur une base de 1 000€ HT de frais mensuels, comprenant transports, repas et autres frais récurrents.

Une TVA de 20% doit être inclue dans la facture devra être reversée à l’etat. C’est donc une somme qui ne vous appartient pas et est indolore pour les entreprises. Vous la collecter dans un premier temps pour la reverser à l’état à une fréquence donnée (Mensuelle, Bi annuelle, ou annuelle). Comptez donc 2 160€ de TVA à reverser à l’état.

Votre facture comprendra alors 

600€ X 18 (jours) = 10 800€ HT + 2 160€ de TVA = 12 960€ TTC

En supprimant la TVA reversée et les frais mentionnés, on arrive donc à un résultat de :

600€ X 18 (jours) = 10 800€ – 1 000€ (frais mensuel) = 9 800 € HT

C’est donc à partir de ce reliquat 9 800€ que les variations s’appliqueront suivant votre forme juridique, du moins les plus courantes. Nous recommandons toutefois de conserver un peu de trésorerie afin de faire face aux imprévus et aux frais de gestion annexes.

  • Portage salarial : En appliquant une commission moyenne sur le marché de 8,5%, voici le résultat obtenu :
    • Charges patronales : 2 661.24 €
    • Charges salariales : 1 333.73 €
    • Frais de gestion : 918 €
      • NET perçu : 5 887.03 € avant IR (Le paiement des impôts sur le revenu variant en fonction des situations personnelles)
  • EURL : En tant que gérant d’EURL, la rémunération s’articule de la manière suivante :
    • Cotisations : 2 161 € dont
      • NET perçu : 6 655 € avant IR
  • SASU : En tant que dirigeant d’une SASU, vous avez deux configurations possibles
    • Versement de dividendes : Schéma le plus optimal sous peine que vous puissiez subvenir à vos besoins sur un exercice fiscal 
      • Paiement de l’IS sur le CA annuel :
        • 9 800 € * 12 * (1-28%) = 84 672 €
      • Paiement de la Flat Tax :
        • 84 672 € * (1 – 17,2% – 12,8%) = 59 270 € Annuel

17,2% de prélèvements sociaux

12,8% d’impôt sur le revenu (Quel que soit votre situation)

Le tout correspondant à la Flat Tax

          • NET mensuel :  59 270 € / 12 = 4939 € tout impôt payé
    • Versement de salaire en tant que président :
      • Charges patronales : 2 724.84 €
      • Charges salariales : 1 467.9 €
        • NET perçu : 5 607 € avant IR

Quitter le salariat pour devenir freelance, c’est, en quelque sorte, se lancer dans l’inconnu. Mais en ayant quelques connaissances et bénéficiant de l’aide d’IZOS, vous pourrez vous rendre compte à quel point, vous allez pouvoir vivre une nouvelle indépendance.

Je souhaite devenir Freelance

Auteur : IZOS

Tous les articles